Les actualités de la Chaire

[Journées Scientifiques 2021] Remerciements et replay disponible !


[🙌 MERCI] Dans le cadre de la 2ème édition des Journées Scientifiques qui se sont déroulées les 26 et 27 mai, l’équipe de la Chaire Résilience & LeaderShip tenait à remercier l’ensemble de ses partenaires académiques et industriels pour leur soutien dans l’organisation de cet événement 2.0 :

⭐Banque Française Mutualiste

⭐Safran Aircraft Engines

⭐Naxicap Partners

⭐École navale

⭐UBO – Université de Bretagne Occidentale et Laboratoire LEGO

⭐Université de Rennes 1 et Laboratoire CREM

⭐Pole Mer Bretagne Atlantique

⭐Région Bretagne

⭐Département Finistère

🎙 Un grand merci également à l’ensemble des orateurs qui ont accepté l’invitation et qui ont largement contribué à la réussite de ces deux journées grâce à leurs interventions de haut niveau et aux échanges privilégiés qui en ont découlé.

💻 Enfin, merci à tous ceux connectés le jour J qui ont assisté et interagi en direct aux différentes conférences et tables-rondes. Sans oublier nos prestataires Invent App et Me and my ours qui ont œuvré en coulisses pour vous permettre de bénéficier d’une expérience 100% digitale optimale.

🗣 Nous espérons que l’éclairage apporté par les témoignages croisés d’experts terrains et de chercheurs académiques vous aura permis d’en apprendre plus sur les notions de #Résilience et de #Leadership au sein d’organisations œuvrant dans le secteur #industriel, #médical et de la #marine.

⏯ Pour ceux qui souhaiteraient voir ou revoir l’événement, un #replay complet du Webinaire est disponible sur : https://webinar-chaire-resilience-leadership.fr

L’équipe de la Chaire Résilience & Leadership : Sophie Le Bris, Ayoub Laouni, Laura Asi-Natiran, Fanny Béguin et Lara Poitrin.

2ème Journée Scientifique de la Chaire Résilience et Leadership

[ÉVÉNEMENT] Les Journées Scientifiques organisées par la Chaire Résilience & Leadership reviennent les 26 et 27 mai 2021 dans une version 100% digitale !


🔎 Quelles capacités d’anticipation et d’adaptation en contexte de crise ? Regards croisés sur la résilience entre chercheurs et décideurs.

➡️ Au programme : des conférences en ligne et des tables rondes réunissant des chercheurs et des experts terrain du domaine militaire, de l’industrie et du médical.

🔜 + d’infos prochainement, restez connecté(e)s…

15 avril 2021_Participation de Laura Asi-Natiran et Lara Poitrin, Doctorantes et Membres de la Chaire Résilience & Leadership au 3ème Workshop Doctoral EDGE


La 3ème édition du Workshop Doctoral EDGE Sciences économiques et Sciences de Gestion s’est exceptionnellement tenue en ligne le jeudi 15 avril dernier, en raison des conditions sanitaires covid-19. Elle fut organisée par l’École des Docteurs Bretagne Loire, en collaboration avec le GRANEM Laboratoire d’économie et management de l’Université d’Angers) et l’Université d’Angers. Laura Asi-Natiran et Lara Poitrin, Doctorantes en Sciences de Gestion et membres de la Chaire Résilience & Leadership sont intervenues dans le cadre de la session II de cet événement digital qui portait sur la gestion des situations d’urgence et des contextes extrêmes, sous la présidence de Benoît Journé.

 

Retour sur leur participation au Workshop Doctoral EDGE : présentation des travaux menés dans le cadre de leurs projets de recherche respectifs.

 

Laura Asi-Natiran a présenté ses travaux issus d’une étude exploratoire au sein d’organisations opérant en contexte extrême. Son intervention portait sur la thématique suivante : « La résilience organisationnelle : une étude exploratoire au sein d’organisations opérant en contexte extrême ».

La communication de Laura Asi-Natiran lors de ce Workshop tendait à démontrer que les organisations sont inscrites dans un environnement hautement volatile où les perturbations augmentent en fréquence et en intensité. Dans une logique de survie, la réponse adaptative ne suffit plus, les organisations se doivent d’apporter une réponse spécifique qui leur permette d’absorber les perturbations. La recherche de Laura Asi-Natiran a pour but de comprendre le concept de résilience organisationnelle. En dépit de l’intérêt académique croissant pour la résilience, le concept souffre d’une absence de consensus sur sa définition et le besoin d’études empiriques demeure. Laura Asi-Natiran a mené une étude qualitative à visée exploratoire sous forme d’entretiens semi-directifs auprès de 20 répondants ayant exercé une fonction de leadership au sein d’organisations qui font face de façon inévitable à des événements extrêmes. Dans cette recherche, elle a défini la résilience comme étant la méta-capacité dynamique d’une organisation à se préparer, absorber les tensions issues d’un événement extrême et développer de nouvelles compétences et opportunités. Suivant une approche processuelle, elle aligne la résilience organisationnelle à trois phases de gestion d’un événement extrême – avant, pendant, après – et la décrit comme un cycle de trois séquences successives à chacune desquelles une capacité est rattachée – la préparation, l’absorption et l’apprentissage. Sur la base de son analyse, elle propose une discussion sur les facteurs individuels et organisationnels retenus pour chacune de ces séquences et l’intérêt d’une analyse de la résilience selon une perspective multi-niveau. Les propositions formulées pourront servir de base pour de futures études empiriques telle qu’une étude quantitative.

 

 

Quant à Lara Poitrin, elle a évoqué les concepts de leadership et de prise de décision en situation d’urgence en s’attardant sur le cas des équipes médicales hospitalières. En effet, son intervention portait sur la thématique suivante : « Efficacité de la délégation dynamique dans les équipes médicales en situation d’urgence : liens avec la cognition partagée et impacts de l’ancienneté et du niveau d’expérience ».

La communication de Lara Poitrin lors de ce Workshop a notamment fait référence à Klein et al. (2006) qui décrivent la délégation dynamique des tâches et du rôle de chef actif comme l’une des caractéristiques du leadership en milieu hospitalier, ce dernier étant un type de leadership partagé que l’on définit comme structuré, hiérarchique et désindividualisé (ce dernier point signifiant que les positions et relations sont légitimées, voire institutionnalisées). Le projet de recherche de Lara en cours de construction et présenté ici relève de quatre enjeux principaux, qui seront développés sur plusieurs études :

– Tout d’abord, étudier l’importance de la connaissance au sein de l’équipe (la cognition partagée) pour une délégation dynamique et ainsi une efficacité optimale en situation d’urgence ;

– Ensuite, étudier l’impact de la délégation dynamique sur l’efficacité de la prise de décision en urgence, via l’analyse de plusieurs concepts relevant de la cognition partagée ;

– Troisièmement, étudier le temps nécessaire avant d’arriver à une cognition partagée et une délégation dynamique stabilisées et efficaces, via la prise en compte de critères d’ancienneté dans les études ;

– Enfin, étudier l’impact du degré d’expertise au sein d’une équipe sur la délégation dynamique et la performance de la cognition partagée, via la variation de l’expérience du senior dans les études. La cognition partagée est étudiée via l’analyse des modèles mentaux d’équipe. Ce sont « des représentations mentales organisées des éléments clés au sein de l’environnement, […] partagées par tous les membres de l’équipe » (Klimoski & Mohammed, 1994).

 

L’étude sous l’angle de la mémoire transactive est envisagée dans un second temps ; il s’agit d’un concept proche, qui se définit par la combinaison des connaissances d’un individu et d’une conscience partagée de « qui sait quoi » au sein de l’équipe (Wegner, 1987). Des variables d’observation supplémentaires comme le genre, la spécialité de réanimation ou encore le fait d’être issu de la même promotion d’étudiants pourront être ajoutées. L’efficacité de l’équipe sera mesurée en combinant performance, viabilité et adaptation à l’urgence (Northouse, 2018 ; Kozlowski et al., 1996). Les études se dérouleront lors d’exercices de simulation haute-fidélité conçus avec l’aide de médecins. Les participants seront du personnel pluridisciplinaire issu de services de réanimation. Des focus groups d’experts auront lieu en amont de l’étude, pour déterminer les critères de performance et les modèles mentaux propres à l’environnement de la réanimation.

 

Ce Workshop avait pour vocation d’être un élément fédérateur ouvert à tous. Mission accomplie : il a permis de réunir la communauté des doctorants inscrits au sein de l’école doctorale EDGE.

 

+ d’infos sur la 3ème édition du Workshop Doctoral EDGE

19 avril 2021_ Intervention au Colloque NEO-SAI2020 de Lara Poitrin, Doctorante et membre de la Chaire Résilience & Leadership


Aujourd’hui, les environnements d’apprentissage dans l’enseignement supérieur ou dans l’entreprise sont très divers, et les artefacts qu’ils contiennent et qui sont mobilisés comme instruments dans les situations d’apprentissage sont multiples, et se combinent en systèmes de ressources, tant matérielles que symboliques et humaines. Comprendre les situations d’apprentissage instrumentées qui mettent en œuvre de tels environnements soulève de nombreuses questions.

 

Lara Poitrin Doctorante en Sciences de Gestion et membre de la Chaire Résilience & LeaderShip est intervenue le jeudi 1er avril 2021 lors du Colloque NEO-SAI2020. Le colloque co-organisé à distance par le LINEACT CESI et le Laboratoire Cirnef portait sur la compréhension et la construction de nouvelles situations d’apprentissage instrumentées. Ce colloque a rassemblé près de 70 participants, pour la plupart des chercheurs pluridisciplinaires désireux d’échanger et de partager les avancées dans ce domaine, en matière de recherches comme d’ingénierie.

 

L’intervention de Lara Poitrin portait sur la thématique suivante : « Délégation dynamique dans les équipes médicales en situation d’urgence : quel rôle sur la cognition partagée et l’efficacité de la prise de décision ? ».

Le projet de recherche en sciences de gestion présenté répondait à deux objectifs :

_étudier l’impact de la délégation dynamique sur l’efficacité de la prise de décision en situation d’urgence, via l’analyse des modèles mentaux d’équipe en simulation haute-fidélité

_étudier le rôle modérateur de l’ancienneté de collaboration, en se questionnant sur les effets du travail en simulation sur le temps requis de constitution de modèles mentaux stables.

Suite à cette expérimentation, des moyens de mesure adaptés au contexte hospitalier et une reproduction de l’étude pour mesurer l’effet de l’ancienneté ont été proposés.

En savoir plus sur le Colloque

9 avril 2021_ La Chaire Résilience & Leadership intervient pour Safran Aircraft Engines


L’équipe de la Chaire Résilience & Leadership est intervenue ce matin dans le cadre d’une réunion à distance auprès d’une trentaine de Cadres en Ressources Humaines issus du Comité de Direction élargi de Safran Aircraft Engines, motoriste aéronautique de premier rang mondial.

Les échanges ont notamment porté sur les freins et leviers agissant sur la capacité de résilience organisationnelle dans une situation à risque ou extrême. Un focus sur les modes de réponses résilients a été fait à travers une approche par niveaux (organisationnel/ collectif/ individuel). L’objectif étant de repérer les comportements et compétences indispensables à mobiliser et d’identifier les ressources de la résilience.

Suite à cette présentation à plusieurs voix menée par les membres de la Chaire, l’auditoire a eu l’occasion d’interagir via une session de questions/ réponses et d’alimenter les réflexions en s’appuyant sur sa propre expérience de gestion de crise dans le contexte de l’entreprise.

La vigilance collective, l’identification des signaux faibles, la prise en compte des émotions sont autant de notions qui ont été abordées et soumises à débat durant ces échanges enrichissants.
L’organisation de « focus group » est actuellement à l’étude en vue de renforcer l’appropriation de ces concepts auprès des salariés et d’échanger collectivement autour de bonnes pratiques à transposer au monde de l’entreprise.

Un grand merci à notre partenaire industriel Safran de nous avoir donné l’opportunité de partager nos travaux de recherche et d’échanger plus largement autour du concept de résilience organisationnelle. Cette intervention illustre bien la relation de co-construction établie entre la Chaire Résilience & Leadership et ses partenaires industriels.

Journal de la Chaire

Consulter la publication :